Victoire judiciaire de Jean-Xavier

Article écrit le 27 février 2022

Retour sur la victoire judiciaire d’un aveugle contre une administration territoriale.

Ubuesque ! On résume : Jean-Xavier WELCAMP, fonctionnaire aveugle est transféré d’une administration nationale à une administration territoriale. Pour effectuer son travail, il a besoin d’un logiciel dont il disposait dans son emploi précédent. Son nouvel employeur refuse de financer cet équipement. L’affaire dure 9 ans! 9 années de procédures, de brimades, de dépression… jusqu’à un procès, enfin. En juin 2020, le tribunal donne raison à M. WELCAMP contre son administration, qui est condamnée à lui verser 15 000 € de dommages et intérêts et 2 000 € d’indemnité de frais de justice. Condamnation que l’administration a acceptée. On ne connait pas le coût du logiciel, mais c’était sans doute de beaucoup inférieur à ce qui a du être versé à (au plaignant).

Cette victoire fera jurisprudence. Grâce au long combat de cet homme, c’est un peu de dignité qui lui est rendue, à lui qui, par conviction,  affirme à juste titre que le travail permet aux déficients visuels de ne pas être systématiquement assistés.

M WELCAMP, désormais à la retraite, continue à user de son influence pour obtenir un décret qui obligerait les développeurs d’applications à insérer des critères d’accessibilité dans la conception de leurs logi­ciels.

Au cours de son combat, M. WELCAMP a sollicité l’aide d’associations dédiées à la malvoyance. Aveugles sans Frontières avait répondu en apportant son soutien financier.

Cela aussi fait partie des missions d’Aveugles sans Frontières.

C’est surtout grâce à vous, généreux donateurs, que l’on peut ajouter une page au grand livre de la solidarité.